BridgeMD

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Retrouvez votre nombre de points et votre classement ...

... ou ceux de vos partenaires,  de vos adversaires, sur le nouveau site FFB, menu "joueurs".

 

Un résumé du principe des points et du classement des joueurs

Les points : PE et PP

Les joueurs licenciés gagnent des "points d'expert" (PE) quand ils sont bien classés dans un tournoi. En fait dans un tournoi par paires, il y a des points jusque vers les 2/3 du classement. Par exemple en tournoi de régularité de l'après-midi, à 13 tables, les premiers (en NS et en EW) gagnent 179 PE, les deuxièmes 119, et les neuvièmes 17. A 30 tables, les premiers gagnent 276 PE. Depuis juillet 2010, c'est un peu plus compliqué, avec les points de bonus, approximativement si on fait égal ou mieux que son rang théorique. Pour en savoir plus...

On gagne beaucoup plus de points en compétition, parfois des milliers.

Les compétitions, à partir de l'étape de la finale de comité, permettent aussi de gagner des PP, ou "points de performance". De même certains festivals.

Le classement

Tous ces points PE et PP sont accumulés et gérés sur les ordinateurs de la FFB, qui calcule en fin de saison (fin juin) le classement national des joueurs applicable pour toute la saison suivante.

Le classement démarre au plus bas à 4 Trèfle, puis 4 Carreau, 4 Coeur, 4 Pique, 4 Promotion, et continue de la même façon avec les joueurs dits de "3è série",  3T, 3K, 3C, 3P, 3Pr,  puis 2è puis 1è série avec chacune les mêmes paliers, le top du top, au-dessus de 1P étant la 1è série nationale 1N.

Immédiatement après le calcul du classement, il est procédé à un abattement de 20% des PE, sauf sur les 10000 premiers (en gros les 4è série).
Pour les PP, l'abattement est de 25% (jusqu'à 1000 PP, donc de 2PR à 1C) et peut atteindre jusqu'à à 35% pour les 1P et 1N (abattement linéaire de 25% à 35% de 1000 à 5000).
Le but de ces abattements est de maintenir les seuils d'année en année.

Il est associé au classement des IV, "indices de valeur", pour chacun de ces paliers ; c'est plus pratique notamment pour faire des moyennes, des équilibrages de tournois et des comparaisons entre équipes. Les 4è série vont de 22 à 30 par pas de 2, donc 4T=22, 4K=24 ... 4Pr=30.  Les 3è série vont de 32 à 40,  également par pas de 2.  Les 2è série vont de 44 à 60 par pas de 4, donc 2T=44, 2K=48 ... 2Pr=60.  Et enfin les 1è série jusqu'à l' IV 100, par pas de 8 : 1T=68, 1K=76, 1C=84, 1P=92 et 100 pour les 1N.

Des classements et IV intermédiaires "hors quota" sont attribués à vie, pour reconnaître leur compétence, aux joueurs ayant passé de longues années dans un palier et qui n'ont plus les points PE ou PP sufffisants pour s'y maintenir. Ils peuvent revenir à un classement normal dès qu'ils ont de nouveau les PE ou PP nécessaires.

Les "séries" servent surtout à répartir les joueurs entre les différents niveaux des compétitions, appelés divisions. Un 1è série n'a pas le droit de jouer en Honneur, un 2è série n'a pas le droit de jouer en Promotion (et s'il a été une année 2è série majeure, il ne pourra plus jamais jouer en Promotion)... Mais un 2è série peut jouer en Excellence si son partenaire est 1è série, et un 3è ou 4è série peut jouer en Honneur avec un 2è série. Cas particulier : les joueurs avec des classements "Pr" sont à cheval entre leur division et la division supérieure. Par exemple en compétition par paires, ils peuvent choisir la catégorie, la division "Honneur" va de 78 à 120 pour la paire. Deux joueurs 2Pr (2 fois 60) peuvent y participer, mais ils pourraient aussi jouer en "Excellence" dont le seuil est à 116 ; un 2Pr comme un 1è série peut jouer en Excellence avec un partenaire moins classé que 2Pr. L'Interclub a des règles différentes, voir article "compétitions".

Les PE, points d'expert, servent à classer les joueurs de 4T à 2P inclus.

Les PP, points de performance, servent à classer les joueurs 2Pr et les 1è série, le critère pour passer dans cette seconde échelle étant un minimum de 75 PP.

Les PE sont totalement inutiles pour les joueurs du haut du classement. De même les PP ne servent pas à grand chose pour les joueurs de 4è, 3è ou du bas de la 2è série tant qu'ils n'ambitionnent pas une montée en 2PR et plus ; c'est pourquoi les PP sont convertis en "PE pour PP", chaque PP donnant d'autant plus de PE que l'on est peu classé. Les PP de ces joueurs sont toutefois conservés.

Le tableau accessible par ce lien indique (saison 2018-2019) les IV et les seuils de PE et PP , ainsi que le nombre de joueurs par niveau. Les hors quota sont regroupés en bas de tableau.

 

Voici une version plus synthétique, les nombres et % de joueurs de certains classements voisins sont ici regroupés, et les "hors quota" ont été ajoutés. Total 86424+4947 = 91371 au 13/10/2018.

classement indice seuil en PP ou PE nombre de joueurs +HQ
% de joueurs % total série
1N 100 2000 1N : 200+82 0,3 %
1C-1P 84-92 500-1000 1 majeur : 1652+337 2,2 %
1T-1K 68 125-250 1 mineur : 4499+643 5,6 % 1èS : 8,1 %
2PR 60 75 2 prom : 2642+436 3,4 %
2C-2P 52-56 105-135 000 2 majeur : 5821+1446
8,0 %
2T-2K 44-48 72-85 000 2 mineur : 6562+1768
9,1 % 2èS : 20,4 %
3T à 3PR
32 à 40
15 000 et +
3è série : 31832+235
3èS : 35,1 %
4T à 4PR
22 à 30
- 4è série : 33216
4èS : 36,4 %

Parmi les joueurs licenciés en 2016 (je n'ai pas trouvé plus récent), il y avait une majorité de bridgeuses : 53,7%. Au risque d'être politiquement incorrect, on constate que celles-ci sont plus nombreuses dans tous les classements jusqu'à 2 Piques inclus, mais qu'elles ont du mal à percer au-dessus : les femmes constituaient 40% des effectifs de 2PR et 1è série, et seulement 16% en série nationale, 29 femmes sur 181 (chiffres n'incluant pas les HQ, mais cela ne changerait pas grand chose, on obtiendrait toujours 40%, et 18% en 1N).

Le "plafond de verre", au bridge aussi ? Et ceci bien qu'il y ait des compétitions spéciales Dames (ce qui dans un loisir intellectuel m'a toujours semblé... étrange).

 

mise à jour au 20/10/2018