BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Impasse de nécessité

Tournoi de régularité du Bridge Club Toulouse, décembre. Il s'agit de donnes préparées par la machine, quelque chose comme le diagramme ci-dessous.

Les enchères

Nord ouvre en premier de 3K, pas vraiment le choix avec 22 points, je joue 3SA.

D 10
8 3
D V 9 7 6 5 2
V 6


A R 8 3
A R V 10
R
A 8 4 2

Entame C

C'est celle que j'ai eue. Sympa, l'entame sous la DC donne une levée, alors que T aurait été plus gênant

Evidemment déblocage des carreaux, mais les adversaires qui eux aussi voient le mort (ça devrait être interdit !) respectent le RK...

Comme ma voiture, cela manque de reprises. Il faut aller au mort une première fois pour affranchir les K et une seconde fois pour les exploiter.

Ceci ne fonctionnera qu'avec deux conditions :

  • les K répartis 3-2, car le 10 n'est pas tombé au premier tour donc si je tombe sur A 10 x x c'est perdu
  • deux remontées au mort, la DP et... le 10 de P

Et ça marchait !

Impasse au VP en fermant un peu les yeux... DK prise de l'As qui était second, retour n'importe quoi, le coup est fini : communication par la DP, et on fait 12 levées avec 3P, 3C, 6K, 1T ça en ferait même 13 mais à la fin j'en ai une de trop !

Et si VP avait été mal placé, un de chute : on fera 3P, 3C, 1K, 1T

Entame T

Passer le V en cas d'entame sous R D... Si un gros se montre en 3è, laisser passer une fois en cas de T répartis 5-2.

Puis on est ramené à la situation précédente et le contrat va gagner juste fait avec les T 4-3 (on perd 3T et AK) à condition que le VP soit toujours bien placé. Ou gagner avec du mieux si l'AK est du côté des chuter si les T sont 5-2 et l'AK chez le possesseur des T.

Entame P

Alors une des communications est consommée trop tôt : le RK est toujours là. Impasse P de nécessité, le 10 se fait, petit K pour le Roi (pas vraiment pour affranchir la couleur dans le cas As sec car alors le 10 sera 4ème, mais pour faire une levée en général). Il faut alors abandonner l'idée des K et jouer AC RC VC, et on fera ainsi 4 levées à P, 3 à C, une à K et une à T, le compte y est.

Ou peut-être mieux : 10P, RK, DP, impasse C et si la D est 3è et bien placée on fait 4 levées à C, 3SA+1

Impasse d'Oslo

Cette impasse au VP avec A R D 10 est le maniement normal de la couleur si on y cherche 4 levées. Mais là on la fait surtout pour chercher une communication.

Il y a des cas encore plus amusants où l'on est conduit à faire une impasse qui si elle rate fait perdre une levée par rapport au maniement normal, et si elle réussit n'apporte aucune levée dans la couleur mais crée une communication. Cette manoeuvre est désignée par "impasse d'Oslo" car elle y fut brillamment pratiquée lors d'un championnat d'Europe en 1958.

Imaginez par exemple : A D 3  en face de R 10 2. On fait 3 levées à 100% contre toute défense !

Mais s'il faut aller deux fois vers R 10 2, alors on jouera le 3 vers le 10 (chance, le V est bien placé...) et ultérieurement, la Dame sera surprise par le Roi.

Bien entendu comme c'est souvent le cas avec les manoeuvres de nécessité, si le V est mal placé on fera une levée de moins que les autres qui auront été moins imaginatifs et assuré un de chute.

 

Un autre exemple d'impasse d'Oslo, encore plus bluffant : la donne 8 de cet article d'AtoutBridge consacré à des "coups" techniques

 

retour...