BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Effet pervers

Pourquoi effet pervers ?

Parce que quand on croit être astucieux, on est parfois sanctionné. Hier tout le monde a réussi 4C et moi je l'ai chuté de manière imparable.

Je suis ouvreur en Sud.

10 6 3
A V 10 8 2
4 3
R 6 4

D 6 4
R 6 5 4 3
A R
A 10 9

Les annonces

A la plupart des tables, j'imagine en général 1C et réponse 4C avec ce soutien par 5. Sud joue 4C sur entame atout ou K, qui ne donnent rien.

Avec 16 points et des honneurs un peu partout, j'ai préféré ouvrir de 1SA car sinon le rebid n'est pas forcément évident, c'est entre deux zones.
Nord met bien sûr 2K Texas.

Est intervient à 2P. C'est son droit.
Comme je suis fitté (et sacrément fitté, même) et que je tiens les P, je mets 3C (pas 4, ma partenaire peut être très faible), Ouest en remet une couche à 3P et ma partenaire met 4C.

La chute

Ouest a soutenu avec 2 cartes, RV. Elle entame du R, le V suit, pris de l'As, et retour P pour la coupe (et retour K) ! L'entame qui tue.

Est était intervenue "light" avec A 9 8 7 2. Cette fois-là, cela lui a réussi...

Ensuite avec mes jeux miroirs, il faudrait un miracle pour faire 3 levées à T (c'est à moins de 2%, il faut trouver DV secs dans une main ou bien D ou V sec dans l'autre, et en plus intuiter le sens). Je tire tous mes atouts en espérant une erreur de défausse, mais vu le mort il n'est pas difficile au flanc de garder les T.

Aux autres tables, sur entame C ou K

Le coup a été toujours réussi grâce à la répartition des Piques : R V en face de A 9 8 7 2.

Après avoir éliminé les C et K, on joue AT et RT et on élimine les T. L'adversaire doit jouer P, sinon c'est coupe et défausse.

Si cela part du RP, il fait la levée et doit ensuite jouer le V, ma Dame se fera.

Si cela part du côté long : de l'As, le V s'écrase et c'est gagné aussi. Petit sous l'as, il faut à cartes vues laisser filer, le Valet se fait, puis le Roi, et la couleur est bloquée, l'adversaire doit jouer en coupe et défausse.

Dans l'absolu, comment manoeuvrer les P ?

Sans information particulière, on peut les supposer 4-3, bien plus probable que 5-2 : 62% contre 30%, mais cela ne change pas grand chose, sauf quelques cas favorables en 5-2.

Après le jeu d'élimination, si la main est à l'adversaire de droite, et qu'il repart d'une petite carte, il faut faire un choix...

  • laisse filer vers le 10 ? on chute si le V est mal placé (troisième, ou second sauf si c'est RV ou AV, mais il faudrait vraiment un joueur diabolique pour jouer petit sous ARxxx), donc 50%
  • passer la Dame ? on chute dès qu'il y a le Roi ou l'As mal placé, second ou troisième (sauf cas particulier de AR secs, mais il y aurait eu entame P) environ 75%.
  • Il faut donc mettre petit, l'impasse au Valet est préférable.

Mais si l'adversaire de droite possède le Valet, vous croyez être sauvé ? Pas vraiment car il peut vous avoir avec un "Buffalo", s'il connaît le truc : il part du Valet en impasse forçante, vous êtes obligé de mettre la Dame, prise du Roi ou As qui rejoue le 8 ou le 9 pour faire prendre votre 10 du mort en impasse dans la fourchette A 9 ou R 9 ou A 8 ou R 8. Toute autre carte que le Valet vous donne le contrat.

Peut-être dans le cas d'un départ du Valet faudrait-il ne pas couvrir en espérant le blocage de la couleur si elle est 5-2 avec un gros honneur second à votre gauche... Oui mais alors si votre adversaire (qui sait bien que vous avez 3 cartes à Piques, sinon vous auriez coupé un carreau) détient ARVxx, qu'il part du V pour vous tromper et que nous ne mettez pas votre Dame, il faudra être convaincant vis-à-vis de votre partenaire pour expliquer la chute...

Difficile de mettre des probabilités, mais en gros vous êtes mal parti contre des bons joueurs, et autrement environ 50%.

Si après le jeu d'élimination, si la main est à l'adversaire de gauche et qu'il part petit, avec le 10 au mort et la Dame en main... Inutile de mettre le 10.

Vous faites souvent une levée en passant une petite carte du mort. Mais pas si souvent que ça, car si le méchant à votre gauche est parti sous AV ou RV, son partenaire prend avec l'autre gros honneur, rejoue une petite et votre Dame sera prise en fourchette. Le 10 ne sert à rien !

Là aussi il faut espérer le V bien placé. Il n'y a plus de risque de Buffalo, le contrat est à environ 50%.

Pourquoi le jeu d'élimination ?

Il vaut mieux que ce soit un adversaire qui attaque Pique. On vient de voir que le contrat est entre 25% et 50%.

Si vous ne faites pas la mise en main à Trèfle, alors c'est vous qui touchez aux Piques... Le "moins pire" est de jouer 2 fois vers la Dame, cela gagne à environ 25% (évidemment A et R bien placés, plus les cas rares de RV (ou AV) secs et avant la Dame ; si le V se montre couvrez de la Dame, prise par le Roi qui doit en rejouer, sinon c'est coupe et défausse, mettez alors une petite carte et regardez le Roi tomber, votre 10 est maître ! Ce n'est moi qui l'ai trouvé, c'est le logiciel SuitPlay)

Comme d'habitude, avec une couleur pourrie, laissez les adversaires se tromper.

Au fait, une meilleure ligne de jeu...

Eliminer les couleurs rouges et jouer soi-même les P, on va très souvent y perdre 3 levées, sauf miracle, et l'adversaire va ensuite sous peine de coupe et défausse devoir attaquer les T (où vous avez A 10 9 en face de R x x)

Il faut jouer les honneurs D V de Tréfle répartis, on en capture un au premier tour en mettant le cas échéant le 9, et on fait systématiquement l'impasse sur l'autre adversaire.

Près de 2 chances sur 3 et sur cette donne cela fonctionnait aussi : les P étaient sympathiques avec un blocage par AV (Sauf sur entame P où c'est fermé d'entrée !), et les honneurs T étaient répartis

Pourquoi pas une chance sur deux, puisque la répartition des honneurs Dame et Valet de T est quasiment aussi probable que leur mariage dans une même main. C'est toujours le paradoxe des "cartes équivalentes" ou de "moindre choix". Pas facile, j'avais d'ailleurs écrit 50% dans la première version de cet article. Analyse détaillée à venir, c'est important !

retour...