BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Un grand chelem préparé

Il s'agit de la donne 14 du simultané Roy René du 1er octobre 2015. En Est je découvre ce jeu d'enfer, avec une seule perdante.

A D
R D V
7
V 10 7 6 5 3 2

R
A
A R D 10 8 5 4 3
A R D

Les enchères furent rapides 2K (le bon vieux) réponse incroyable 3C (nous jouons l'ICRM, le partenaire a un As et un Roi de même Rang, donc forcément AP et RC ; là je ne peux pas me tromper puisque j'ai les 3 autres As et Rois)  et 7 SA bien sûr.

Sud entame du VP. Je n'en crois pas mes yeux car Ouest a encore plus que promis, il ne nous manque que deux Valets... C'est un Roy René, alors où est le piège ?

Et là j'ai bien pensé au Valet de Carreau quatrième, mais je n'ai pas trouvé la solution, avec le blocage par Est qui empêche d'exploiter les Trèfles.

Comment gagner 7SA sur entame P ?

Eh si, on peut gagner même avec un VK imprenable, en jouant sur les Trèfles. Le déblocage est précis et si on loupe la première levée, c'est fini. Il faut donc anticiper le mauvais partage des K.

AP pour prendre le Roi ; DP pour défausser l'AC (!) ; RDV de coeur pour défausser ARD de T (!!!).

Puis VT, bingo : les deux adversaires fournissent, le 10 prend le 9, 3 à 5 tours de T, et 3 à 1 tour de K pour finir. Brillant.

Je l'ai trouvé en rangeant mes cartes dans l'étui. Pas si mal, mais peut mieux faire...

Les scores

La donne a été jouée 900 fois. 140 paires ont réussi 7SA (dont une qui s'est fait contrer, il y a des NS qui n'ont peur de rien). 7T gagne facilement car c'est le joueur chicane K qui est à l'entame. 6K ou 6SA gagne aussi bien sûr sans se poser trop de questions.

7SA gagne aussi sur une autre entame que P car cela permet de débloquer les T et les C. Mais avec V 10 9 x x, on ne voit pas pourquoi Sud entamerait autre chose.

Il y a 301 fois un de chute, et parfois un peu plus, on se demande comment. Un de chute met à 26%. Mais 7SA réussis à 92%...

Un peu de probabilités

Si on joue trop vite, comme moi, on va chuter avec les K répartis 4-0, ce qui est à 100% dans ce type de tournoi, et dans la vraie vie (c'est-à-dire avec les cartes NS au hasard) à 9,57%.

La sécurité en exploitant d'abord les T n'est pas gagnante à 100% car elle ne fonctionne pas si les T sont 3-0, normalement 22%, il faut alors espérer les K sympathiques.

Pour chuter ce grand chelem, il faut donc trouver à la fois les K et les T répartis de façon désastreuse.

Et alors on va chuter beaucoup : on fait 2P, 3C, 2T et on doit abandonner les T pour jouer K, 3 levées puis Est doit rendre la main aux adversaires pour 3 de chute. Alors que le jeu "simple" aurait assuré moins un.

La probabilité de ces deux événements combinés est environ 9,57% fois 22% donc près de 2,1%. Le grand chelem à SA gagne à 98% environ.

C'est "environ" car les deux événements ne sont pas indépendants. Si un des adversaires a tous les K, cela augmente légèrement la probabilité que son partenaire ait tous les T, par effet de cases vacantes. En revanche, cela diminue la probabilité que lui-même ait aussi les T. Globalement la probabilité combinée augmente un peu.

Le calcul donne 9,57% de trouver les K 4-0 fois 24,03% de trouver alors les T 3-0 = 2,3%
Ou ce qui revient au même, 22% de trouver les T 3-0, fois 10,46% de trouver alors les K 4-0 = 2,3% aussi, heureusement, sinon il y aurait une erreur.

La corrélation est légèrement défavorable mais le grand chelem reste gagnant à près de 98%. On notera qu'il y a 38H dans la ligne dont 25 en Est, et que pour gagner celui-ci doit défausser 16 points d'honneur, ce n'est pas banal.

Sans l'astucieux déblocage "à tiroirs", le grand chelem n'est qu'à 90% dans la vraie vie. Mais dans la vraie vie, il vous faudra jouer très longtemps avant de tomber sur une telle distribution EW. La notion même de probabilité perd un peu de son sens.

retour...