BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Un cas simple...

Petit désaccord à la table avec un adversaire (2è série T) qui a fait une levée de moins que les autres et était persuadé d'avoir pourtant raison.

Ce n'est pourtant pas sorcier ; il y a un seul maniement à adopter, sauf situation exceptionnelle.

8 cartes en 4-4, il vous manque D et V



Il a joué A et R. Et il y avait DVx en Nord, donc il perd une levée. L'argument : "pour faire 4 levées, il faut que je trouve DV secs en Sud".

C'est doublement faux.

D'une part parce que DV secs en Sud ne représentent qu'un seul cas de doubleton quand il y a 5 cartes dehors. Résultat classique : 3,39%. Il est beaucoup plus probable de trouver les deux honneurs groupés en Nord : 24% (incluant le cas facile où ils sont secs en Nord, 3,39% mais là on ne peut pas se tromper !). Il faut donc faire l'impasse, et sur une petite carte de Nord, faire l'impasse, sachant qu'elle échouera souvent (3 fois sur 4).

D'autre part, et là c'est un peu plus compliqué : imaginons que le déclarant ait quand même mis un gros honneur au premier tour et voie s'écraser la Dame ou le Valet. On sait que dans ce cas il faut jouer les honneurs répartis et donc au second tour faire l'impasse. Donc on perdra de toute façon contre DV secs.

Rappel du calcul : un honneur D ou V sec en Sud c'est deux cas de singleton 2*2,83 = 5,66%, alors que DV secs en Sud c'est 3,39%, il faut donc jouer l'opposition de D et V et faire l'impasse. Autre façon de calculer : on a vu disons la Dame, proba qu'elle soit sèche = 2,83%, proba que ce soit DV = 3,39% mais l'adversaire mettra la D une fois sur deux, donc 3,39/2, c'est moins probable et il faut supposer la Dame sèche et faire l'impasse.

Donc on doit faire l'impasse dès le premier tour. Si elle échoue, on joue un gros honneur en espérant la répartition puis alors l'autre . Et s'il s'avère que c'était réparti 4-1, un adversaire ne fournit pas au second tour, alors on concédera une seconde levée si c'est DVxx en Sud, sinon on refait l'impasse sur Nord et on lui prendra son honneur 4è.

Si l'impasse réussit c'est que DV sont en Nord, refaites deux fois l'impasse pour faire vos 4 levées. A moins d'un kamikaze en Sud qui aurait un honneur 2nd ou 3è !

Chances de faire 4 levées : 24% (DV en Nord) ; exactement 3 levées : 65,6% ; 2 levées 10,4% (DVxx ou DVxxx en Sud)

Pourquoi ne faut-il pas faire de coup de sonde pour capturer un éventuel honneur sec en Sud ? Parce que l'on a vu que ces cas représentent 5,7%. Mais alors on perd toute chance de faire 4 levées contre DVx ou DVxx ou DVxxx en Nord qui sont beaucoup plus probables : 20,6% (soit les 24% de DV en Nord moins le cas trivial de DV secs à 3,4). Les chiffres sont éloquents.

Et si Nord couvre au premier tour ? Supposons qu'il ait DVx(x) il sait qu'en principe il ne fera aucune levée car vous allez faire l'impasse. Il peut essayer de vous déstabiliser en mettant un honneur. Bien sûr vous prenez. Et vous n'avez pas tellement le choix : soit cet honneur était sec en Nord et l'autre honneur en Sud est imprenable ; soit c'est DV secs en Nord et vous pourriez jouer votre autre gros honneur ; mais effectivement cela peut être une feinte de Nord qui a DVx(x) et plutôt que de tirer As et Roi, vous ne risquez rien à faire l'impasse sur Nord. La ruse de Nord est donc inutile.

Situation exceptionnelle qui vous ferait jouer As et Roi ?

On peut penser à un adversaire en Sud qui aurait ouvert, le compte des mains ne laissant que 0H possible en Nord. Alors il faut jouer As et Roi !

Mais si 1 ou 2H sont possibles en Nord, il n'a pas DV et alors il faudrait peut-être un coup de sonde. Mais si on voit un honneur s'écraser en Sud a-t-on toujours le droit de supposer que l'autre est en Nord (car Nord est très pauvre) ? Faut-il alors faire l'impasse ou jouer le second gros honneur ? A vous de voir.

Une autre situation est celle de risque de retour dangereux de la part de Sud, il faut éviter qu'il prenne la main : on joue As et Roi en espérant qu'il a un honneur sec ou second, c'est Nord qui fera la 3è levée. Si Sud a un honneur 3è cela ne change rien. Et tant pis pour vous si les deux honneurs étaient en Nord : vous auriez pu faire 4 levées, vous allez en faire 2 ou 3...

Vous pouvez aussi quand Nord met sa Dame, la laisser se faire et vous gagnerez contre Dx en Nord et Vxx en Sud l'adversaire dangereux, c'est brillant, le "baiser à la Dame", tout un programme...

Et avec 9 cartes ?

Si As et Roi sont groupés : une seule ligne de jeu, les jouer en espérant la répartition. Sauf si un des honneurs tombe après As ou Roi, on fait alors l'impasse sur l'autre adversaire. Ou encore si on constate une chicane après As Roi, on fera bien sûr l'impasse. Total 5 levées à 46%, sinon 4 (ou même 3 à 5% quand on trouve DVxx mal placé)

Si As et Roi sont opposés, il y a toujours cette ligne de jeu, qui se divise en deux suivant de quel gros honneur vous partez. Mêmes résultats : 46-49-5% de faire 5-4-3 levées.

Mais il apparaît aussi un maniement de sécurité, pour les matches par 4 : impasse au premier tour (dans le sens que vous préférez, suivant la connaissance des mains adverses). Seulement 12% de chances de faire 5 levées... mais sinon vous en ferez 4, jamais 3. Une sécurité qui coûterait cher en tournoi par paires, 29% de moins en moyenne.

retour...