BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Insuffisant !

L'autre jour en finale de comité, j'ai chuté un 2P et cela m'a rapporté 78%. Et je n'en suis pas fier du tout, car je n'ai pas du tout annoncé ou joué mieux que les autres...

Pourquoi alors en parler ici ? C'est pour illustrer une disposition du code que tout le monde ne connaît pas. C'est la première fois que je la voyais appliquée.

Nous jouons bien sûr avec écrans et chariot à enchères. Je suis en Sud, j'ouvre de "2SA". Mon adversaire de gauche met un carton "passe" et je transfère le chariot.

Celui-ci revient quelques secondes après avec un "2C" de N mon partenaire et un "passe" en Est.

Mon adversaire de gauche fait remarquer que ce n'est pas assez. Mais je lui réponds que si, et à travers l'écran on entend son partenaire dire la même chose : l'enchère insuffisante est de fait acceptée par le passe, on continue comme cela. Comme nous étions deux à connaître cette disposition, et qu'elle est parfaitement claire, pas besoin d'appeler l'arbitre.

Enchère insuffisante acceptée

Le code (article 27A1) estime donc probablement que chaque camp a commis une erreur, ou que le camp adverse pense bénéficier des enchères à niveau plus bas... Bref il laisse jouer. "Toute enchère insuffisante peut être acceptée (considérée comme légale) au gré de l’Adv. G du joueur fautif. Elle est acceptée si cet adversaire déclare."

La grande classe serait de rectifier le Texas à 3P... Mais c'est la crise et je rectifie donc le Texas a minima, en mettant le carton 2P sur le 2SA. Mon partenaire avec ses 4 points passe, je joue le contrat de 2P, les atouts adverses sont 4-1, tout est mal placé, bref je m'en sors bien à un de chute : le score (quand on joue normalement 3P ou peut-être 2SA laissé à certaines tables ?) est à -2 deux fois plus souvent que -1. Il y a même quelques -3, et inversement deux paires qui ont brillamment réussi 3P. Une de chute c'est un bon coup, tout à fait immoral.

Pourquoi cette situation est-elle rare ? Déjà parce que l'adversaire de gauche fait le plus souvent rectifier.

De plus dans un tournoi de club, cela n'arrive jamais, car même si l'adversaire de gauche n'avait pas remarqué l'insuffisance de l'enchère, c'est l'adversaire de droite ou même le partenaire du fautif qui va faire rectifier (je ne suis pas bien sûr qu'il en aient le droit...). Bref l'enchère insuffisante sera corrigée. Les autres dispositions de l'article 27 s'appliquent alors. Cela se complique... Comme il y a beaucoup de cas et de remarques, l'article fait une page et ne sera pas repris ici intégralement mais résumé.

En général l'enchère est remplacée

1) Le plus simplement et le plus souvent : remplacer par l'enchère suffisante la moins forte dans la même couleur. Dans ce cas il n'y a pas d'autres conséquences, mais l'arbitre peut appliquer une marque ajustée s'il estime qu'il y a eu un préjudice pour le camp non fautif. Rentre aussi dans ce cas le remplacement par une autre enchère "ayant la même signification" ou plus précise que l'enchère insuffisante. Pas d'exemple en tête, mais je ne suis pas arbitre !

2) remplacer par passe ou par une autre enchère suffisante. Dans ce cas le partenaire du fautif est privé d'enchères jusqu'à la fin des annonces. De plus il peut y avoir appel à l'arbitre si le camp non fautif s'estime lésé : restrictions d'attaque de couleur, marque ajustée.

3) tenter de remplacer par contre ou surcontre. On écrit "tenter" car ce n'est pas possible, il faut remplacer par une enchère suffisante ou passe, cf. 1 ou 2. Et alors, même dans le cas 1, les dispositions du cas 2 s'appliquent.

Nota1 : j'ai entendu parler un jour d'un joueur qui faisait exprès une enchère insuffisante et un remplacement tel qu'il oblige son partenaire à passer. Ce serait lamentable d'un point de vue éthique. Mais allez le prouver...

Nota2 : en tournoi avec écrans, si le fautif est N ou S et que son adv. de gauche demande la correction, tout ceci se passe hors de la vue des deux autres joueurs, je suppose que la plupart de ces règles ne s'appliquent pas : dans le cas d'un remplacement pas "passe" il n'y aurait pas de raison que le partenaire soit privé d'enchères puisqu'il n'a rien vu, mais je n'en suis pas sûr...

retour...