BridgeBalma

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

"Tu nous mets en Nord-Sud !"

Déséquilibre NS - EW

"Tu nous mets en Nord-Sud"... Combien de fois n'a-t-on pas entendu, ou parfois proféré, cette phrase !

C'est vrai que c'est plus sympa d'être en NS, ne pas avoir à se déplacer, et surtout ne pas être en relais quand il y a un nombre impair de paires, ce qui repose mais déconcentre... En plus être NS1 c'est un peu honorifique ; les EW arrivent terrorisés à votre table. Je rigole bien sûr, je ne suis jamais en NS1.

Petit détail mesquin, encore une mauvaise raison : on a en moyenne plus de points d'experts dans la diagonale qui n'a pas le relais. Elémentaire mon cher Watson, le même nombre de points est réparti par exemple sur 12 paires et sur 13. Ce n'est pas comme ça que vous passerez première série.

Notons que les logiciels permettent de mettre le relais aussi bien en NS qu'en EW, et pas forcément à la dernière table. C'est rarement utilisé (à Ramonville, ils le font).

Il est normal de mettre en NS les personnes qui ont du mal à se déplacer, ou qui ont un handicap nécessitant dêtre à une table particulière. Rien à dire là-dessus.

En fait, les organisateurs de tournoi ont souvent tendance à s'installer en NS, et à y mettre aussi les piliers du club, ainsi que leurs amis bien classés qui honorent le club de leur présence et à qui on déroule le tapis rouge. Du coup, la diagonale NS est souvent plus forte (en indice de valeur, seule mesure objective) que EW.

Les logiciels (FFBClubNet, Bridge+) permettent d'équilibrer le tournoi, faire en sorte que la moyenne des indices NS et EW soit très proche, et de plus que les paires les plus fortes soient en serpentin, aux tables 1,5,9 (je crois), plutôt que bêtement 1,2,3. C'est important si toutes les positions ne sont pas jouées, pour que les adversaires rencontrent des équipes fortes aussi bien que des équipes plus faibles.

La possibilité d'équilibrage semble rarement utilisée dans les tournois de régularité, c'est bien dommage. Peut-être pour raison technique : elle impose de ne donner la mise en place que juste avant de jouer, et de faire la saisie des noms dans l'ordinateur avant le tournoi, ce qui ralentit le début... mais accélère la fin !

Précisons qu'on peut toujours après l'équilibrage permuter quelques paires (pour raison de handicap physique par exemple, ou autre convenance légitime).

Un exemple réel, presque caricatural

Début novembre j'ai participé à un Roy René. 12 paires en NS, 13 en EW. Probablement par suite d'une mauvaise interprétation de ce qui apparaît à l'écran, ou à cause d'un bug du logiciel, ou de base de données pas à jour, la mise en place était extrêmement déséquilibrée.

La paire la mieux classée en EW était composée de deux joueurs 2C
Il y avait 13 joueurs supérieurs à eux en NS, dont 6 premières séries et quelques "2 prom".
Pas besoin d'ordinateur pour constater le déséquilibre, il suffisait de regarder !

Les indices ont été vérifiés le soir sur le site FFB et donnent :
moyenne IV des NS = 53,8, c'est-à-dire à mi-chemin entre 52=2 coeurs, et 56=2 piques, donc du 2 majeure.
moyenne IV des EW = 43,1, c'est-à-dire un peu en-dessous de 2 trèfles.
Donc plus de deux niveaux et demi d'écart. C'est beaucoup.

Au-delà de râler et vérifier les indices, j'ai aussitôt tenté une réflexion :

Quel est l'effet d'un fort déséquilibre ?

Ce n'est pas si simple. On va supposer déjà que toutes les positions sont jouées, sinon l'analyse serait encore plus complexe. On suppose aussi que les IV sont une bonne mesure du niveau des joueurs, alors qu'on sait tous que des joueurs mal classés peuvent être redoutables, de temps en temps parce qu'ils ont des annonces ou un jeu surprenant, plus souvent parce qu'ils ne font plus de compétition et sont retombés à un classement modeste. Oublions tout ça.

Dans un tournoi de régularité (non simultané), chaque paire est évaluée par rapport aux autres paires de la même diagonale. Les vrais "ennemis" ce sont les paires de la même diagonale. Les adversaires sont ce qu'ils sont, peu importe en moyenne car on les rencontre tous, par hypothèse.

Considérons que les NS sont en moyenne plus forts que les EW. Chaque paire de NS est notée par rapport à des joueurs un peu plus forts que si l'équilibrage était parfait. Prenons l'exemple ci-dessus.

Si l'équilibrage avait été bien fait, l'indice moyen aurait été environ 2 carreaux et pas 2C/2P. Une paire de 3è série mise en NS aura plus de mal que si l'équilibrage était bien fait, car elle est comparée à des 2 majeures au lieu de 2 carreaux.

Inversement, les adversaires sont un peu moins forts que si l'équilibrage était bien fait. Les contrats déclarés par NS seront un peu plus faciles à rentrer, les EW chuteront un peu plus... Mais c'est vrai pour tous les NS (forts ou moins forts),et on peut penser que ceci joue peu.

Une paire de 2è ou 1è série en NS sera aussi notée par rapport à une moyenne 2C/2P au lieu de 2K. On pourrait penser que ce sera légèrement plus difficile. Intuitivement pour les très bons, cela ne changera pas grand chose.

Pour la diagonale faible, les EW dans l'exemple, c'est l'inverse. Ils sont notés par rapport à la moyenne des EW, et seraient donc avantagés.

On arrive donc à la conclusion que si la diagonale NS est beaucoup plus forte, cela devrait désavantager les NS et avantager les EW. C'est assez intuitif, un modeste 3 majeure ou 2 mineure aura -en principe- plus de mal à "gagner sa croûte" car il joue un peu plus dans la cour des grands.

Dans un simultané, avec un fort déséquilibre NS>>EW dans votre club

C'est complètement différent. On est classé par rapport à des centaines de paires, la plupart inconnues, qui ont joué dans la même diagonale.

Le déséquilibre des joueurs du même club dans la même diagonale ne compte plus, il est noyé dans la statistique.

Ce qui peut éventuellement intervenir, c'est la force moyenne des adversaires. Si vous êtes en NS (au milieu des "forts") vous allez jouer contre des adversaires statistiquement moins forts, donc cela vous avantage.

On arrive donc à la conclusion inverse du tournoi normal : si la diagonale NS est beaucoup plus forte dans votre club, cela devrait avantager les NS et désavantager les EW.

Dans un simultané à peu près équilibré dans votre club

Le classement local et le classement national pour le club sont parfois très différents : un top local peut être à peine au-dessus de la moyenne en national, par exemple. Mais en général les classements local et national sont assez proches.

On constate souvent que par rapport aux résultats locaux, les NS descendent en pourcentage au classement national et les EW remontent, parfois de 3% et plus. Mais ce n'est pas toujours vrai. C'est dû au fait que dans la plupart des clubs, les cadors sont plutôt en NS.

Ceci fait que certains petits malins, qui apprécient beaucoup d'être en NS le jour des tournois normaux, acceptent avec plaisir, ou demandent, d'être en EW les jours de simultanés !

C'est un peu complexe, mais cela rejoint l'analyse du paragraphe précédent. Ce qui compte est de savoir si votre club fait plus de favoritisme que la moyenne des clubs.

Conclusion de l'analyse théorique

Dans un tournoi de régularité, essayez d'être dans la diagonale la plus faible, souvent EW : "au pays des aveugles les borgnes sont les rois", dit-on. En plus à la table vous rencontrerez de meilleurs joueurs. Recommandation à moduler s'il y a un relais de 3 ou 4 étuis, ce n'est pas forcément drôle !

Si votre club équilibre à peu près bien un tournoi simultané, mieux que la moyenne des clubs, demandez à être en EW.

En général votre pourcentage remontera en national. Si, mais c'est rare, votre cub met trop de joueurs bien classés en EW, essayez d'y être aussi.

Cas particulier : si votre club fait encore plus de favoritisme en faveur des NS, alors essayez d'être en NS. Profitez lâchement de la relative faiblesse des EW pour réussir des bons coups.

Et en pratique ?

Comme dit le Chat de Geluck, "la théorie et la pratique, en théorie c'est pareil. Mais pas en pratique..."

Ce n'est pas facile à mesurer. Il faudrait pouvoir comparer les résultats d'un tournoi équilibré et déséquilibré. Mais ce ne sera pas les mêmes donnes ni les mêmes joueurs.

Dans un simultané on peut comparer le résultat local et le résultat national. Pour le Roy René de novembre, fortement déséquilibré localement, en comparant les 25 pourcentages en local et en national, on trouve que :

  • les NS remontent tous en national, en moyenne de 3,71%, la remontée s'échelonnant de 1,6 à 6,6%. 10 paires sur 12 ont des points d'expert.
  • les EW baissent tous en national, en moyenne de 3,71% (c'est logique...), et de 1,5 à 6,2%. Seules 4 paires sur 13 ont des points d'expert.

Ceci semble bien confirmer l'analyse... Dans un simultané fortement déséquilibré localement, mettez-vous avec les plus forts !

Roy René de décembre. Il était également déséquilibré "à l'oeil", et la moyenne des IV faite ensuite donne effectivement 52,5 (2C) en NS, et 47,2 (un peu moins de 2K) en EW. Je n'ai pas les résultats locaux, mais il est facile de constater que la moyenne des pourcentages NS de nos paires en national est de 50,9% et bien sûr 49,1% pour les EW.

On trouve donc un déséquilibre plus faible (environ un niveau et demi) que dans le tournoi aberrant de novembre (deux niveaux et demi), et en conséquence une remontée NS plus faible, de l'ordre de 1%.

Difficile de faire la part des choses... Cette remontée des NS en national est attribuée ici au fait que les adversaires sont moins bien classés. Et réciproquement les EW baissent car ils ont des adversaires plus coriaces.

Mais on pourrait dire aussi que la variation de classement entre local et national est due au fait que la moyenne des pourcentages de chaque ligne en local est forcément 50%. En national elle peut être bien au-dessus ou bien en-dessous. C'est compréhensible que les meilleurs joueurs soient au-dessus de 50%. Une diagonale avec beaucoup de bons joueurs aura donc une moyenne nationale au-dessus de 50%.

Donc peut-être que si notre tournoi de novembre avait été normalement équilibré, les résultats locaux auraient été beaucoup plus proches du national.

Toutefois, tous les joueurs en NS ont remonté... Y compris une paire très faible. Inversement en EW tous ont baissé, y compris la paire de "bien classés", 2C tous les deux.

Ceci me laisse penser que les conseils indiqués plus haut en rouge ont une certaine réalité. Mais je suis prêt à en discuter...

 

 

 

 

 

 

retour...