BridgeMD

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Coût de points

Non ce n'est pas "coup de poing", mais bien "coût de points" : quelques élucubrations sur le coût des points d'expert.

avareLe principe du classement, des points d'expert (PE) et de performance (PP) a été rappelé dans la page "classement".

Ici on fait abstraction du côté ludique, intellectuel et convivial de notre jeu, voire même de son côté sportif ("laissez-vous surprendre !" comme dit la campagne de communication de la FFB), en se restreignant tel Harpagon à l'aspect purement comptable de la thésaurisation des PE.

Peut-être vous êtes-vous posé l'étrange question de combien vous coûtent les 15.000 points qu'il faut (en 2009-2010) pour être 3è série, ou les 72.000 pour atteindre la 2ème série ? Les points de performance pourraient être évalués de la même manière.

Dans la série "ça se calcule...", voici quelques éléments de réponse...

Cet article a été écrit avant juillet 2010. Depuis, il est attribué en tournoi de régularité des "points bonus" (voir article sur ce site). En moyenne environ 10% de points en plus.


Enfoncement de portes ouvertes

Les meilleurs joueurs gagnent plus de points que les moins bons... Tout ce qui suit ne peut être basé que des moyennes. Si vous êtes très souvent dans le haut du classement, les points vous coûteront moins cher ou plutôt vous en aurez plus pour le même prix.

Inversement, si vous êtes souvent dans les derniers, vos points vous auront coûté très cher. Mais alors on va dire que vous jouez surtout pour apprendre et vous amuser, et ça n'a pas de prix !

Les chiffres de points par euro sont donc à moduler fortement en fonction de votre niveau relatif, peut-être d'un facteur 4 dans un sens ou dans l'autre, et encore plus en compétition.

Pour savoir combien vous a coûté votre classement, il faudrait aussi tenir compte des abattements annuels. Ca se complique...

Les tournois de régularité l'après-midi

Par exemple, à 12 tables, les 4 premiers (2 NS et 2 EW) vont marquer 175 PE, les deuxièmes 115, puis 87 etc. jusqu'aux huitièmes qui gagnent 22 points, ensuite plus rien. Le total des PE distribués est 2400.

Le nombre de points pour les premiers varie un peu avec le nombre de tables (par exemple à 24 tables, les premiers gagnent 232), mais jusqu'à 25 tables il se distribue toujours au total 200 points par table, 50 points par joueur. Avec l'hypothèse que tout le monde a autant de chances, vous gagnez en moyenne 50 PE par tournoi. Pour en savoir plus sur l'attribution de PE, voir pages II et VIII du document complet

Combien vous coûtent-ils ? Le club reverse des droits de table pour le comité et la fédération. En Pyrénées 2009-2010, c'est 0,65€ par joueur. La fédération "vend" donc les PE au "tarif" approximatif de 77 PE/€.

Mais connaissez-vous un club qui fait payer 0,65€ de droits de table ? Suivant l'implantation, le renom, les frais de fonctionnement, le subventionnement, l'inscription ou non au club, vous allez payer de 2 à 6€ ou plus pour un tournoi. Pour 1€ investi, vous aurez donc moins de PE que la valeur théorique de 77.

A Balma, un abonné paie le tournoi environ 2,08€ (c'est pas cher !), il gagne donc en moyenne 24 PE/€. Dans un club où ils paient 5€, les joueurs gagnent 10 PE/€. Et bien sûr seulement 8 PE/€ si on leur fait payer 6€...

Le truc n°1 du radin : mettez-vous en NS... Le nombre de points est basé sur le nombre de tables donc sur la ligne EW. S'il y a un relais vous gagnez un peu plus de points en moyenne en vous partageant les points du NS absent. C'est peut-être aussi pour cela que presque tout le monde demande à être en NS ? Je plaisante.

Mais voir aussi ci-dessous le truc n°2 qui peut a contrario vous inciter à demander à être en EW si tous les caïds sont en NS. Cela compensera largement l'effet "table relais"... surtout s'il n'y a pas de relais.

Les simultanés

Les simultanés avec livret Super-Rondes et Roy René sont dans la catégorie des tournois de l'après-midi avec plus de 100 tables, donc distribuent en moyenne 80 PE/joueur, un peu plus que les petits tournois de régularité.

Mais leur logistique les rend beaucoup plus chers : 2,60€ par joueur, que le club doit répercuter en augmentant d'environ 2€ les droits de table par rapport à un TR.

A Balma, un abonné paie "double coup" pour ces simultanés, soit 4,17€, il gagne donc en moyenne 19,2 PE/€, un peu moins qu'en TR, mais avec l'agrément supplémentaire d'une évaluation nationale, d'un livret de corrigés, et de donnes plus techniques donc plus intéressantes (les avis sont partagés, ça dépend surtout si on a bien marché ou pas).

Le truc n°2 du radin : en simultané, mettez-vous en EW. L'expérience prouve que la plupart des clubs ont tendance à mettre les vedettes en NS, ce qui fait que le niveau des NS est globalement un peu supérieur. Donc souvent, quand on passe du classement local au classement national, les pourcentages des NS baissent (parfois de 3%) et ceux des EW remontent d'autant. Les PEX étant basés sur le classement national, vous voyez ce qu'il vous reste à faire...

Les festivals et autres

Pour mémoire, ils distribuent aussi des PE et PP, et aussi des espèces sonnantes et trébuchantes. Calcul à faire au cas par cas.

Les compétitions

C'est clairement ce qu'il faut faire si vous voulez augmenter le ratio PE/€. Et heureusement il y a de meilleures raisons pour passer son temps derrière un paravent. 

Le calcul est fastidieux car les compétitions peuvent comporter trois stades, comité, ligue et finale nationale. Le stade comité seul est payant. Il peut suivant le nombre de paires ou d'équipes, soit comporter plusieurs phases avec des qualifications, demi-finales, avec chaque fois un écrémage avant la finale, soit directement consister en la phase de finale de comité. Chaque phase peut comporter plusieurs séances en tournoi par paires, et en duplicate elle comporte 6 ou 7 matches.

Les PE et PP sont attribués en fin de stade. Il faut parfois attendre la finale de comité pour que les PE niveau comité soient crédités, et ceci même si vous avez été éliminé avant cette finale.

Il existe en Excellence, Honneur, Promotion 30 types de compétitions fédérales (3 niveaux, par 2 ou par 4, avec chaque fois open, mixte, dames, senior open et senior mixte), plus les deux Espérance (par 2 ou par 4), et les 4 divisions d'Interclub. Total 36 compétitions. Il y a aussi la coupe de France.

Voici quelques exemples basés sur les compétitions 2008-2009 qui ont le double avantage d'être terminées y compris au niveau national et d'avoir les résultats encore disponibles sur Internet.

La méthode utilisée ici est, pour les PE distribués dans une compétition, d'une part, de totaliser :

  • Les PE au stade comité Pyrénées + les points de PE bonus attribués en fonction du résultat de la paire ou de l'équipe par rapport à son résultat théorique basé sur les indices de valeur
  • La moitié des PE et bonus au stade ligue, car il y a deux comités dans notre ligue, et en moyenne seule la moitié des PE ligue va revenir aux joueurs du comité Pyrénées
  • Le 1/24 des PE et bonus au niveau national (12 ligues, 2 comités)
  • Idem avec les PP car les points de performance, qui ne servent à rien pour les joueurs encore loin de 2PR, leur sont néanmoins attribués et de plus donnent lieu à des "PE pour PP". Ils valent d'autant plus de PE que vous êtes peu classé (taux de conversion : 900-14*IV), par exemple 3PR : 340 PE/PP, 2T : 284 et pour 2P : seulement 116 PE/PP. Les PP et PP de bonus éventuels, en tenant compte des divisions par 2 et 24, ont été ici convertis sur la base arbitraire de 200 PE/PP pour les compétitions Honneur, et 400 PE/PP en Promotion.

On aboutit ainsi pour une compétition, tous stades confondus, à une estimation des PE attribués aux joueurs du comité Pyrénées.

Il faut ensuite diviser ce total par les droits de table payés par les joueurs au stade comité (puisqu'après c'est gratuit).

  • 17€ (je crois) par personne et par phase en TPP, il faut tenir compte dans chacune des phases du nombre de paires participantes
  • 60€ par phase et par équipe participante en /4, plus 66€ d'inscription une fois pour toutes.

Au fait, aucun truc du radin en match par 4... Que vous soyez 4 ou 6 dans l'équipe, cela ne change pas grand chose, vous vous partagez les points proportionnellement au nombre de donnes jouées, et vous vous répartissez les € à peu près de la même manière.

Ce laborieux calcul donne par exemple, pour l'open honneur /4 : 117 PE/€

  • 743322 + 114793 de bonus, au stade Comité
  • la moitié de 345918+58121, au stade ligue
  • le 1/24 de 1175464+224127, en finale ; total des trois stades 1,118 MPE (millions de PE)
  • et 1071 PP aux différents stades, convertis arbitrairement fois 200, qui ajoutent enviorn 20%, 0,214 MPE, portant le total final à 1,332 MPE
  • Il y avait 76 équipes au départ, il y a eu deux phases, avec 30 équipes en finale de comité, il a été payé 76*66 d'inscription, puis 76*60 et 30*60, donc 11376€. 1332/11,376 font 117.

Quelques autres résultats ont été moins favorables, toujours en dessous de 100 PE/€. Comme cela prend un quart d'heure par compétition et que ce n'est pas palpitant, le calcul n'a pas été fait pour les 36 types de compétitions. Exemples :

  • 76 PE/€ en Senior Open Honneur /4
  • 92 PE/€ en Open Honneur /2
  • 68 PE/€ en Senior Mixte Promotion /2
  • 54 PE/€ en Open Promotion /2 (mais peut-être pessimiste car les droits n'étaient pas forcément 17€/personne en qualification où il n'y avait qu'une séance). Si c'était la moitié, cela amène à 82 PE/€, ce qui est plus cohérent.

Ce type d'écart est confirmé par le document complet où sont toutes les formules magiques, accrochez-vous... Honneur paie plus que Promotion, et dans chaque niveau, Senior (open ou mxte) paie moins que Open ou Mixte, les compétitions sexistes (réservées aux dames) se situant entre les deux.

On est toutefois largement au-dessus des attributions de tournois de régularité : 60 à 117 PE/€ à comparer à 8 à 24 (les TR sont forcément pénalisés par les frais de club). Donc la compétition "paie" 3 à 10 fois plus, en moyenne.

En plus pour ceux qui ont des chances de gagner : quelqu'un qui fait premier en TR va gagner environ 200 PE, 4 fois la moyenne. Même si c'est dans un club pas cher, à environ 2€, il sera donc seulement à 100 PE/€. Il ne peut pas être mieux que premier, et pourtant ce montant par euro ne correspond qu'à environ la moyenne du gain de PE en compétition, alors qu'un joueur bon ou chanceux peut espérer beaucoup plus...

En effet, en compétition, une équipe qui va en finale de ligue ou nationale peut gagner plusieurs dizaines de milliers de points par personne, rapport qualité-prix imbattable : le nombre de PE/€ peut atteindre des valeurs très élevées.

Attention aux conclusions hâtives, il ne s'agit pas de vider les clubs... Le jeu en club "rapporte" moins, mais c'est compensé par la convivialité ! Cette page ne concernait, rappelons-le, que la comptabilité des PE.

retour...